Soirée Entre Amies Ch. 07

Anal

Amitié en péril

Maître Luc

Mon épouse qui a assisté à la scène me dit qu’il faut passer rapidement à la suite que la soumise est enfin prête. Nous allons donc la préparer.

Je lui ordonne de se relever tout en gardant les mains sur la tête et les jambes écartées. Elle garde les élastiques qui lui ouvre bien sa chatte et cela va bien nous servir… Je prends une corde et lui enroule bien les seins afin de les presser suffisamment et qu’ils deviennent rapidement violets et plus sensibles. Voilà les seins de cette soumise sont prêts. Je teste à l’aide d’une aiguille de seringue. Je ne pique pas profondément, juste voir la réaction et la sensibilité. Parfait, de ce côté-là elle est à point. Je lui enfonce dans la bouche un écarteur, elle ne peut ainsi plus la refermer et surtout plus bouger la langue. Mon épouse lui ordonne de s’allonger sur le ventre sur une table. Ses seins sont ainsi bien écrasés après avoir été compressés dans l’autre sens. Cette table est aussi spéciale, elle mesure la taille exacte qu’il existe entre le pubis et le cou de cette soumise. Mon épouse a vérifié. De plus, son plateau est en verre, ce qui a pour effet de produire deux sensations extrêmement dures pour les soumises. La transparence, on peut donc la voir de tous les côtés et est bien mise à nue et le froid du verre plus sa rigidité, tout le contraire d’un coussin. Mon épouse lui ordonne de relever ses pieds vers ses fesses, ainsi que la tête. Elle attache les deux chevilles à l’aide d’une corde et relie cette corde autour du cou de la soumise, elle sert juste ce qu’il faut pour qu’elle s’étrangle s’il lui venait à l’idée de déplier ses genoux. Voilà notre soumise dans la position idéale. Ses bras sont laissés libres, voyons ce qu’elle va en faire…

Laurence la chienne va être soumise à Carole. Voyons comment elle peut être excitée à l’idée de dominer son amie.

Mon épouse a préparé Carole en lui mettant un gode ceinture de taille assez conséquente, même de taille très conséquente, mais Laurence à un vagin bien large, elle devrait apprécier. Surtout que mon épouse a volontairement oublié de lubrifier le gode! Elle lui a aussi donné un martinet avec des liens de cuirs et lui a dit de ne pas hésiter à s’en servir si elle pense que Laurence n’est pas assez coopérante voir docile. Mais le gode possède une extrémité qui va stimuler le clitoris et le vagin de Carole, si elle en joue bien, elle prendra du plaisir aussi.

Nous décidons de nous installer dans le canapé et donnons l’ordre à Carole de se faire plaisir pendant trente minutes avec son amie Laurence.

Voyons ce qu’il va se passer…

Florence

Allongée nue sur cette table froide, les seins comprimés par la cordelette et le poids de mon corps n’est pas le pire supplice que je dois subir. Maîtresse Françoise m’a obligée a replié mes genoux en arrière et m’a attachée les chevilles au cou. Je suis dans la position du panier comme on le disait en GRS. De mes mains libres, je brasse de l’air en essayant de trouver une position pas trop inconfortable. De plus, j’ai la bouche ouverte du fait de cet écarteur cela est atroce, j’ai soif.

-Carole, tu as une demi-heure pour te faire plaisir! dit Maîtresse Françoise. Je sens alors les mains de Carole venir attraper mes cuisses et soudain je sens un objet énorme me pénétrer la chatte.

Je hurle malgré l’écarteur ce qui semble ne pas réduire les ardeurs de Carole à forcer mon intimité. Le gode est énorme, “elle va me déchirer “me dis-je.

Carole commence alors gaziantep jigolo escort un lent va et vient. Je gémis, pleure. La douleur est atroce. Au bout de quelques minutes, elle se retire et je l’entends dire : ce n’est plus une chatte mais un tunnel autoroutier…

Elle rigole, je pense pouvoir souffler un peu mais au lieu de cela, les lanières d’un fouet viennent cingler les fesses, Carole semble prendre du plaisir à me maltraiter et m’humilier. Elle alterne le fouet et les pénétrations.

Après de longues minutes de ce traitement je ne réagis plus. Carole s’en aperçoit et je sens alors ses mains ouvrir mes fesses puis son souffle sur mon petit trou. Une langue douce le caresse en douceur, je gémis, offrant mes fesses, oubliant la douleur.

La caresse s’arrête et je réalise alors que Carole tente de forcer mon petit trou avec le gode.

Maître Luc

Assis dans mon fauteuil, Je regarde les deux femmes en scène devant moi, Carole se déchaînant sur son amie Laurence. Françoise est assise à côté de moi. Elle me sourit en me caressant la main.

-Cela fait bien longtemps que tu ne nous as pas ramener de telles salopes à la maison…

-Oui cette Carole me surprend beaucoup, la domination semble innée chez elle. Nous devrions la présenter à la confrérie, Elle ferait une bonne apprentie, je crois.

-Oui mon chéri, Je le crois aussi mais pour le moment, elle a besoin d’être matée.

Nous entendons alors le hurlement de Laurence. Carole, d’un mouvement brutal accompagné d’une claque magistrale vient de perforer l’anus de son amie.

Décidément Carole est vraiment sans scrupule. Le plaisir qu’elle a à martyriser le cul de son ami est visible dans un sourire qui en dit long sur la jouissance qu’elle en tire. Je me demande ce que Laurence fera quand les rôles seront inversés. Restera-t-elle la gentille amie de Carole ou bien se vengera-t-elle des traitements qui viennent de lui être infligés? Dans tous les cas, l’excitation dont fait preuve Carole est communicative. Je suis en érection.

Ma femme se rend compte de mon état et, sans que je ne lui demande rien, Elle se met à genoux et entame une fellation dont elle a le secret. Tant pis pour Laurence, je l’honorerai une autre fois.

Carole s’acharne toujours sur le cul de son amie. Je la vois aller et venir avec violence. Elle a pris conscience que plus elle y va fort plus elle a de plaisir. Elle veut jouir avec la partie du gode qu’elle a dans sa chatte avant la fin du temps imparti. A voir l’état dans lequel Carole a mis son cul, Laurence ne pourra plus s’asseoir sans bouée pendant quelques jours.

Puis le minuteur sonne, annonçant la fin de cette récréation. Il est temps que Carole prenne la place de Laurence

Ma femme se lève pour libérer la femme attachée. Elle retire le gode de Carole qui se laisse faire sans broncher bien que de toute évidence est frustrée de ne pas avoir joui. Les yeux exorbités, l’état second dans lequel l’a mis cet exercice de domination en dit long sur ce dont elle est encore capable.

Mais ce soir c’est encore une soumise elle ne doit pas l’oublier ….

Je lui fais signe de venir achever ce que Françoise avait commencé. Elle vint avec un sourire de vainqueur aux lèvres. Je ne suis pas sûr qu’elle le garde Longtemps.

Je vois ma femme, à ma surprise, Elle ne libère pas Laurence tout de suite mais lui glisse ses doigts dans le cul.

-Elle est bien souple, Elle se souviendra longtemps de gaziantep lezbiyen escort son dépucelage anal… je pourrais presque y mettre ma main jusqu’au poignet.

Elle fait mine de le faire et je vois le sursaut de Laurence quand les quatre doigts de Françoise la force.

Elle rigole et retire sa main pour l’embrasser goulûment en lui fouillant la bouche puis après l’avoir détaché cette fois, elle présente le gode ceinture à ses lèvres.

Je reconnais la perversité de mon épouse quand elle lui met le gode couvert de la mouille de Carole dans la bouche de Laurence. Avec l’autre extrémité qui semble sortir de sa bouche.

-A ton tour de jouer avec ta copine… tu as trente minutes aussi.

Je ris en voyant Laurence ainsi équipée qui se mets difficilement debout après la séance que vient de lui faire subir Carole qui continue quant à elle à me sucer avec application.

-Tu vois mon chéri, Tu vas pouvoir profiter du cul de cette chienne pendant qu’elle va jouer avec l’autre pute.

Je retiens mon plaisir et Françoise vient prendre Carole pour la positionner sur un nouvel appareil

Elle l’allonge sur le dos et la sangle au niveau de la poitrine et du front. Elle lui attache les cuisses et les cheville à des montants qui lui font écarter les jambes en V. Et au final, elle adapte un bâillon écarteur dans la bouche de la malheureuse.

Je sais que si elle lui met du liquide dans la bouche, Elle n’aura pas le choix que d’avaler.

Elle se recule satisfaite.

-A toi de jouer, ma jolie. Dit-elle en flattant la croupe de Laurence.

Laurence

Je me remets à peine de la façon dont Carole m’a enculée. Je me demande comment mon amie a pu prendre à ce point plaisir à ma douleur.

Je suis choquée mais je n’ai pas le temps de réagir car après m’avoir fourré à son tour le cul de ses doigts, maîtresse Françoise profite de mon écarteur de bouche pour me la fourrer avec le gode ayant été dans la chatte de Camille. Elle ajuste maintenant le gode ceinture à mon visage.

C’est ainsi équipée, mais avec la poitrine toujours bien serrée dans les cordelettes que j’ai trente minutes pour profiter à mon tour de mon amie. J’attrape un martinet qui se trouve sur la desserte et je cinglé l’entrecuisse exposée de Carole.

Au bout de quelques coups, Je l’entends gémir dans son bâillon. Maître Luc vient alors se placer derrière moi. Il plaque une main contre ma chatte et joue dans ma toison et de l’autre me presse un sein.

-Tu es excitée petite salope… tu veux ma queue dans ton gros cul?

Je fais oui de la tête

-Alors encule ta copine avec le gode… si tu l’as fait bien crier peut-être que je te récompenserais…

Maitresse Françoise vient alors retirer le bâillon de la bouche de Carole qui se met à me supplier de ne pas l’enculer avec ce gode, parce qu’il est trop gros.

Maître Luc m’agenouille face à l’entre jambe offert de mon amie, je vois son sexe encore béant de sa séance avec le burineur et son petit œillet toujours inviolé ce soir. Je me mets à quatre pattes et avance doucement ma tête entre ses fesses.

-Noooonnnnnn… hurle-t-elle en sentant la pointe du gode venir appuyer sur sa rondelle.

Je vois Maîtresse Françoise s’asseoir sur son visage pour étouffer ses cris et la cravache de Maître Luc sur mes fesses endolories me projette en avant d’un coup.

-A fond! me dit-il.

Je m’avance, je sens que la résistance de l’anus de Carole cède. gaziantep masaj salonları Maîtresse Françoise se frotte sur son visage en disant qu’elle aime sa langue. Maître Luc guide ma tête pour gérer les aller et retour du gode dans l’anus de mon amie. Je vois sa chatte brillante de mouille palpiter.

Soudain, je ne sens plus la main de Maître Luc me guider. Il me tient par les hanches et je sens alors son sexe m’enculer. Je pousserai presqu’un soupir de soulagement. Malgré l’irritation du au passage du gode, sentir un vrai sexe dans mon cul est presqu’un plaisir. J’ignore s’il s’agit de la récompense dont il me parlait, mais du coup, je m’applique à pousser plus loin encore le gode dans le fondement de Carole qui hurle de plus belle entre les cuisses de Maîtresse Françoise.

Je continue de buriner Carole alors qu’elle ne semble plus rien dire. Je devine plus que je vois Maîtresse Françoise remettre le bâillon en place et y ajuster un entonnoir. Maître Luc sort alors de mon cul et présente son sexe au-dessus de l’orifice large. Maîtresse Françoise le branle et je le vois gicler. Carole doit avoir la bouche remplit de sperme. Pour en avoir parler avec elle, je sais qu’elle déteste le goût du sperme. Puis à ma stupéfaction, il commence à uriner. Mon amie est alors prise de spasmes mais elle n’a pas le choix, elle doit avaler.

-Alors fainéante, on ne bouge plus…

Maîtresse Françoise me cingle les fesses avec une ceinture, je hurle dans mon bâillon et je reprends mes va et vient dans l’anus offert.

Le minuteur sonne de nouveau et on me tire en arrière. Je peux voir les effets sur le cul de mon amie, un orifice béant, rouge. Maîtresse Françoise le remplit d’un objet de belle taille et elle commence à tourner une sorte de pas de vis. Je réalise que cet objet s’ouvre à l’intérieur du rectum de Carole qui ne réagit plus. La dilatation de cette chose doit être énorme car j’ai l’impression que son ventre si plat d’habitude s’est un peu arrondi.

Maître Luc qui a dû percevoir l’étonnement dans mon regard me dit alors.

-Oui c’est normal, cet objet peut atteindre vingt-cinq centimètres de diamètre. C’est une invention sortie de l’imagination fertile de Françoise, Sur une femme mince comme ta copine, on peut donner l’impression qu’elle est enceinte de six mois…

Il ajoute que son épouse travaille sur un prototype gonflable qui pourrait s’adapter dans un utérus et être remplis d’eau à volonté jusqu’à recevoir vingt voire cinquante litres d’eau.

Je n’ose pas imaginer ce que cela peut faire dans un corps féminin.

-Mais elle n’a pas encore trouvé de volontaire pour le tester, dit-il en riant.

-Ne t’affole pas, on ne met pas les vingt litres d’un coup, on le gonflera progressivement à raison d’un litre par jour pour que les chairs s’assouplissent doucement lors du premier remplissage. Ajoute Françoise en me regardant.

Carole ne dit plus rien. Maître Luc me flatte la croupe en me félicitant de mon ardeur à enculer ma copine.

-Tu mérites ta récompense maintenant. Tu vas être la première porteuse du ballon de grossesse de Françoise.

-Oui et comme tu as déjà eu plusieurs bébés, ton utérus est déjà un peu souple. Ce sera plus facile pour l’introduire.

Je les vois tous les deux d’abord partir d’un éclat de rire complice puis échanger un long baiser passionné qui semble résumer tout le plaisir qu’ils ont partagé ensemble à jouer avec nous ce soir.

-Cette opération va avoir lieu dans mon cabinet privé à l’étage. Précise maîtresse Françoise.

-Quant à toi Carole, ta capacité à jouir de ta chatte que tu as montrée tout à l’heure sera elle aussi récompensée. Tu recevras de beaux anneaux pour embellir ta chatte. Nos amis de la confrérie ne t’en trouveront que plus belle.

-Laurence et Carole préparez-vous à vous dire adieu car je pense que vous ne vous reverrez plus, ajoute maître Luc.

Bir yanıt yazın

E-posta adresiniz yayınlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

beylikdüzü escort